Écrans tactiles: Les différentes technologies utilisées par Nummax

Depuis la commercialisation des téléphones cellulaires et tablettes, l’écran tactile a rejoint le rang d’interface humain-machine la plus utilisée avec les claviers.
Même si les commandes vocales ont fait leur entrée avec Siri, Google ou Helix (Vidéotron), la communication par le bout de nos doigts reste majeure.

Mais voilà, la COVID-19 a fait son apparition dans notre monde et soudainement les contacts sont devenus prohibés. La désinfection a déclenché une psychose quant au touché. Un mauvais augure pour notre communication avec les claviers et écrans tactiles.

Heureusement, toutes les technologies liées au toucher ne nécessitent pas forcément un contact avec la peau. Les produits Nummax bénéficient de cet avantage.

Voici donc les 6 technologies d’écrans tactiles les plus courantes parmi la dizaine qui existent à ce jour.

 

Technologie résistive analogique

Cela consiste en 2 surfaces rendues conductrices séparées par un isolant très fin contenant des picots d’espacement. Lorsqu’on appuie sur la surface externe, on met en contact les 2 surfaces conductrices. La variation de résistivité est détectée par le contrôleur de l’écran.

L’avantage de cette technologie est de permettre l’usage d’un objet pour faire pression.

Son inconvénient est que le contact entre les deux surfaces crée un micro arc électrique qui détériore la sensibilité et la précision du système avec le temps.

 

Technologie capacitive

Utilisée pour de petits appareils tactiles de moyen et haut de gamme, cette technologie utilise une couche à base d’indium (métal) qui accumule des charges. Lorsque le doigt touche la surface, cela crée une perte de charge dont la localisation est détectée par des capteurs dans les coins de l’écran. Ce procédé ne permet cependant la mesure que d’un seul point de contact.

Pour améliorer ce procédé et ajouter la possibilité du multi-touch, la couche peut maintenant être traversée par une série de fils horizontaux et verticaux. Ce ne sont plus uniquement les angles qui mesurent les variations de charge mais aussi tous les points d’entrées et de sorties des fils.

Cette technologie trouve ses limites avec la rareté de l’indium et les dimensions limitées des surfaces tactiles.

 

Technologie à infrarouge

Cette technologie repose sur le croisement d’une multitude de rayons et de capteurs tout autour de l’écran. Dès qu’on coupe les rayons, cela crée un ou plusieurs points de contact, que ce soit avec vos doigts ou un quelconque objet.

On ne peut pas utiliser cette technologie pour des bornes interactives extérieures à cause du risque d’accumulation de poussières ou de particules.


Le contact réel avec la surface n’est pas nécessaire.

 

Technologie à ondes de surface

La technologie tactile par ondes de surface est proche du procédé par infrarouge sauf qu’il s’agit d’ultrasons.

Ces ondes balayent la surface de votre écran et lorsque vous posez le doigt ou tout autre objet sur l’écran, l’interférence est captée par le contrôleur qui va localiser les coordonnées du point de contact.

Cette technologie trouve ses limites dans sa sensibilité à la moindre poussière ou altération de la surface de l’écran qui fausse les calculs du contrôleur.

 

Technologie à induction

Si vous avez eu l’occasion d’utiliser une tablette Wacom pour dessiner, vous avez expérimenté le tactile par induction.

Cette technologie nécessite un stylet contenant une bobine et une tablette, elle aussi équipée d’une bobine, générant un champ magnétique. À l’approche du stylet, ce champ magnétique est perturbé créant ainsi le contact.

 

Technologie Nano Touch

La technologie Nano Touch est basée sur l’application d’un film vinyl étanche contenant des points de contact dans le polymère.

Ce film vinyle transparent est adhésif et peut donc s’appliquer sur toutes les surfaces lisses. Vous pouvez donc rendre tactile à peu près n’importe quel affichage aussi bien en intérieur qu’en extérieur sous la pluie.

 

 

 

Technologies Respecte les restrictions sanitaires
(pas de contact avec la peau)
Technologies choisies par Nummax
Résistive analogique
Capacitive
Infrarouge
Ondes de surface
Induction
Nano Touch

 

Les choix tactiles de Nummax

Pour toutes ses bornes intérieures, Nummax a fait le choix de la technologie infrarouge.

Cela permet de proposer plusieurs avantages pour les clients:

Pour toutes les bornes extérieures que Nummax propose, c’est la technologie Nano Touch qui est choisie pour les mêmes raisons que l’infrarouge avec en plus la résistance aux intempéries.

Depuis l’avènement des téléphones cellulaires tactiles, nous avons plongé dans ce monde du toucher de façon naturelle et ce qui compte le plus maintenant, c’est ce que vous faites de ce lien créé avec les machines.
Que ce soit avec un stylet ou avec plusieurs doigts, vous envoyez un signal à l’ordinateur pour offrir à vos utilisateurs un monde d’interactions et de communication.

Les possibilités offertes par les bornes interactives Nummax sont grandes, à vous de l’utiliser à son plein potentiel.